« Vous ne pouvez pas être ce que vous ne pouvez pas voir» (Aurélie Salvaire)

Depuis deux décennies je me suis engagée au sein de la société civile d’abord comme humanitaire et ensuite en tant que praticienne de développement organisationnel. Mon travail de tous les jours est d’accompagner les organisations de la société civile afin qu’elles atteignent leur potentiel et deviennent résilientes et stratégiques. Travailler aux côtés des organisations de la société civile m’a permis d’avoir une vue d’ensemble sur les facteurs qui freinent l’efficacité et le développement de ces organisations.

« Soyez le changement que vous voulez voir dans ce monde » (Ghandi)

Tout le monde est unanime, les cordonniers sont les plus mal chaussés ; les acteurs de la société civile n’échappent pas à cette situation. Ne sommes-nous pas tous d’accord que les actions de développement n’ont pas donné les résultats qu’on attend depuis des décennies, que les actions environnementales n’empêchent pas la planète de continuer à se réchauffer, que malgré le développement de la technologie dans le secteur agricole les gens continuent de mourir de faim ? Tout le monde est unanime sur cette question.

Nous confirmons souvent que les organisations de la société civile qui essayent d’accompagner les communautés dans leurs autonomies demeurent elles même dans la dépendance, elles veulent rendre les états redevables des leurs actions envers les populations quand elles même ne sont pas redevable auprès des communautés qu’elles défendent ou représentent, elles réclament la gouvernance participative, le fameux CLIP (Consentement Libre, Informé et Préalable), quand elles-mêmes sont dans une gouvernance ultra hiérarchique avec une identification de l’organisation au fondateur. Mais est-ce qu’on se demande pourquoi un tel écart, une telle dissonance cognitive, une telle schizophrénie ?

Ce qu’on voit autour de nous

Mais en fait, quelles sont les choses que nous refusons de voir ? Ou plutôt qu’est-ce que nous voyons autour de nous, que voient ces acteurs de la société civile réellement ?

  • Des états autocratiques et corrompu qui se soucient que très peu de l’intérêt général
  • Des partenaires qui imposent leurs règles et leurs conditions sans aucune forme de concertation et de prise en compte de ce qu’elles peuvent apporter
  • Des critères d’éligibilité qui privilégient la forme au fond
  • Des partenariats inégaux où elles ne sont qu’exécutantes et sans aucun pouvoir
  • L’accès au financement qui dépend de la possibilité d’avoir mobilisé du cofinancement

« Faites ce que je dis et pas ce que je fais »

Au final, quelle est la pratique des organisations de la société civile ? Une réplication de ce qu’elles voient, de ce qu’elles croient désormais être la norme

  • Elles exigent des principes à leurs salariés sans prendre en compte leurs perspectives
  • Elle développement des projets et les imposent aux communautés sans consultation aucune
  • Elles mettent leurs efforts pour satisfaire leurs financeurs et non les personnes pour qui elles se battent.

Ça y est, on est excusé, ce n’est pas notre faute !

Et oui, la déresponsabilisation est si on ne fait pas attention le refuge, l’excuse d’une non-prise de responsabilité. Ne dit-on pas que le pouvoir et la responsabilité sont une même et seule pièce de monnaie ?

Le changement commence par nous, enlevons la poutre qu’il y a dans notre œil avant d’enlever la paille qu’il y a dans celle du voisin.

Commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Your Name *

Your Mail *

Your Comment*

A propos de l'auteur

Mireille Kayijamahe
Mireille travaille pour Well Grounded depuis 2012. Elle est originaire de la République Démocratique du Congo. Mireille a étudié la gestion des affaires et le commerce international en RDC; elle a aussi un Master en Gestion du Développement International et Aide Humanitaire. Mireille a travaillé pendant cinq dans la région du Congo et des Grands Lacs pour diverses organisation locales et internationales, et pendant deux ans dans les Antilles. Elle est passionnée par le développement organisationnel et le soutien à la gestion du changement dans les organisations.