well grounded (adj)

1bien fondé, solide
2fait de reposer sur des données sérieuses
3bien enraciné

En République centrafricaine, Well Grounded et l'organisation camerounaise FODER ont aidé l'organisation centrafricaine CIEDD à concevoir un plan incitant les groupes de la société civile à surveiller les activités forestières dans leur pays.

Le plan prévoyait la formation de membres d’organisations de la société civile centrafricaine sur des questions relatives à l'exploitation forestière, puis des visites de terrain pour qu'ils voient par eux-mêmes les activités forestières et qu'ils réunissent des preuves.

Il s’agissait ensuite de mettre au point une stratégie intégrant toutes ces informations, en collaboration avec d’autres groupes de la société civile. La collaboration entre la CIEDD, FODER et Well Grounded a joué un rôle clé dans cette initiative, tout comme l'approche de la CIEDD, qui a veillé à ce que le plus grand nombre possible de membres de la plate-forme forestière centrafricaine y participe.

En République du Congo, nous collaborons avec l'Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH), une organisation de suivi et de défense des droits humains dans ce pays, et notamment des droits relatifs à l'environnement et de ceux des peuples autochtones.

Avec le soutien de Well Grounded et de consultants externes d'Axyom, l'OCDH s'est penché sur la structure et l'organisation de ses activités, et est en train de mener des réformes fondamentales. Ce qui était particulièrement important pour les membres et le personnel de l'OCDH, c'était l'éthique : en qualité d'organisation de défense des droits humains, prônant la dignité et l'égalité pour tous, ils souhaitaient savoir s’ils mettaient ces principes en pratique au sein de l’organisation et examiner leur comportement les uns envers les autres. Au fil de leurs réflexions, ils ont constaté qu’en dépit de leurs efforts pour appliquer certains principes déontologiques communs, il serait utile de coucher sur le papier une définition de ces principes et de la manière dont l’organisation souhaite mettre ses valeurs en avant et combattre celles qu’elle considère comme négatives.

L'OCDH a donc rédigé un « Code éthique et de bonne conduite » que signe tout membre du personnel ou intervenant rejoignant l'organisation, et qu'il s'engage à respecter. L’ODCH espère ainsi que cela l’aidera à observer de plus près ses performances et à s’assurer de faire elle-même ce qu'elle recommande.

En République du Congo, Well Grounded collabore avec une organisation non gouvernementale relativement jeune appelée Cercle d’appui à la gestion durable des forêts (CAGDF), qui a été créée par un groupe de personnes engagé dans la surveillance indépendante de la forêt au Congo. Son action consiste par exemple à faire des observations et à établir des rapports sur l'état d'application de la loi forestière et de la gouvernance de la forêt.

Jusqu'en 2013, la surveillance indépendante en République du Congo était assurée dans le cadre d'un projet mené conjointement par deux organisations non gouvernementales britanniques (REM et Forests Monitor) et le CAGDF. Désormais, le CAGDF va assumer seul la responsabilité de la surveillance indépendante dans le pays. Puisque l'organisation a été fondée dans le cadre d'un projet conjoint assez structuré, l'un des défis qu'elle doit maintenant relever, au moment où ses activités prennent une nouvelle dimension, est de trouver sa propre structure et de veiller à ce que l'équipe entière sache quels sont les rôles et responsabilités de chacun et comment ces rôles s’imbriquent.

Well Grounded aide donc le CAGDF à envisager des possibilités de restructuration de son équipe et à déterminer les formations et compétences dont aura besoin son personnel.

En République du Congo, nous collaborons avec une organisation non gouvernementale appelée AZUR Développement sur un projet de soutien aux organisations congolaises amenées à oeuvrer avec les communautés pour la défense de leurs forêts.

Dans le cadre de ce travail, nous épaulons 13 organisations non gouvernementales congolaises dans le développement et la mise en œuvre de petits projets auprès des communautés.

Dans le contexte de ces petits projets, il existe tout un processus d’accompagnement des organisations qui revêt diverses formes : conception d'une proposition de projet, encaissement et gestion du financement, rédaction de rapports sur l'affectation des fonds du projet. Well Grounded a aidé AZUR à former et à conseiller les membres de ces 13 organisations dans le domaine de la rédaction de propositions de projet, la constitution et la gestion de budgets et l’établissement de rapports financiers, sans oublier les autres aspects de la gestion de projet.

En République démocratique du Congo, Well Grounded collabore avec le Réseau ressources naturelles (RRN). Exemple d'une action de soutien parmi d'autres, Well Grounded a participé à l'évaluation de la structure et de la fonction du RRN aux côtés du consultant indépendant Kim Brice.

Le RRN s'est ensuite servi de cette évaluation pour déterminer le bon fonctionnement de ses structures de prise de décision et de gouvernance ; en décembre 2012, lors de son assemblée générale (l'organe de direction du réseau), une série de modifications importantes s'appliquant à son modèle de gouvernance a été adoptée pour résoudre des problèmes fondamentaux soulevés par les membres du réseau au cours de l'évaluation.

Cette évaluation, combinée à un processus de planification stratégique sur cinq ans facilité par Well Grounded, assure désormais au RRN une structure de gouvernance plus robuste et un plan stratégique auquel l'organe de direction peut régulièrement se référer pour quantifier les progrès réalisés.

En République démocratique du Congo, Well Grounded collabore avec un réseau national d'organisations en vue de soutenir et de protéger les droits des peuples autochtones : la Dynamique des groupes des peuples autochtones (DGPA). L’un des défis que doit relever la DGPA est de déterminer comment répondre véritablement aux besoins et priorités des peuples autochtones avec lesquels elle travaille et qu’elle représente parfois.

Ce réseau souhaiterait voir une implication bien plus directe des peuples autochtones à tous les niveaux de l’organisation, notamment pour la prise des décisions importantes.

Well Grounded travaille ainsi avec l’équipe nationale de coordination de la DGPA et quelques-uns de ses membres afin de les aider à développer leurs compétences et leur expérience dans le domaine des approches participatives de l’élaboration et de la mise en œuvre de projets et de programmes, et dans celui de la conception conjointe de processus de concertation et d’approbation.

Pays liés: 

Au Libéria, Well Grounded travaille aux côtés d’une organisation nationale de la société civile appelée SDI (Sustainable Development Institute), qui avec d’autres organisations non gouvernementales libériennes, a accompli un travail extraordinaire pour convaincre son gouvernement d’adopter la Loi sur les droits des communautés (Community Rights Law) et de prendre au sérieux la possibilité que les communautés gèrent elles-mêmes les forêts qui leur appartiennent.

Après avoir garanti ces droits grâce à la promulgation de la loi, l’étape suivante consistait à permettre aux communautés de tirer pleinement profit de cette opportunité et de commencer réellement à gérer leurs forêts et à en tirer un revenu. C’est ainsi que SDI a demandé à Well Grounded de l’aider à planifier et à mettre en place un petit projet de recherche étudiant les différentes options qui permettraient aux communautés de transformer leurs forêts en moyen de subsistance.

Dans le cadre de ce travail, l’équipe de SDI a mis au point et en œuvre des méthodes de recherche, puis elle a élaboré des propositions d’actions futures à partir des analyses et des résultats de recherche.

En République centrafricaine, des organisations de la société civile se sont regroupées en coalition informelle, alors que le gouvernement de ce pays négociait un Accord de partenariat volontaire (APV) avec l'Union européenne. Il s'agit d'un accord commercial axé sur l’amélioration de la gouvernance forestière. Se chevauchant partiellement avec la première, une autre coalition s'est formée autour du REDD, programme de promotion de la réduction des émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts.

Avec le soutien de Well Grounded, ces coalitions ont uni leurs forces et se sont mis d'accord sur une vision commune ; elles ont ainsi formé une plate-forme de la société civile dédiée à la gestion durable des ressources naturelles.

Elles ont aussi posé les bases de leur collaboration et ont décidé comment, ensemble, elles favoriseraient la bonne gestion des ressources naturelles et le respect des droits des communautés en République centrafricaine. La plate-forme a fait le choix très délibéré de conserver son statut officieux, mais sa déclaration d'intention rapproche les membres et les aide à prendre des décisions stratégiques.